Comment ramoner son conduit de cheminée ou de Poêle à bois?

4

Ha l’automne! Les feuilles qui changent de couleurs, du jaune, du rouge et puis pouf, plus de feuilles sur nos arbres…

Et puis il commence à faire plus frais, on remet un pull, on rentre le soir et on se dit, « Tiens, si on se faisait un feu de cheminée pour se réchauffer?!« 

…Mais avez vous pensé à faire le ramonage ?

Pourquoi faire ? Tout simplement pour éviter les feux de cheminées car si tout est encrasser, le conduit ne joue plus sont rôle d’évacuation de gaz brulés, le tirage de la cheminée a plus de mal à se faire, le feu à du mal à prendre, il a tendance à s’étouffer et à refouler dans la maison. Pour finir, la suie qui se dépose au fil du temps sur le conduit peux prendre feu… Cela suffit comme raison non ?!

 

Attention, la réglementation est bien claire : il est obligatoire que le ramonage soit fait deux fois par an (un, avant la saison de chauffe et un, en milieu de saison de chauffe) pour les combustibles SOLIDES, tel que le bois.
Depuis janvier 2008 les chauffages fioul et gaz ne se ramonent qu’une fois par an…

Mais si la cheminée, l’insert ou le poêle est la source principale de chaleur pour votre foyer, il est préférable de le faire plus souvent.

Sachez qu’un ramonage, même vraiment bien fait, n’évitera pas un incendie mais minimise au maximum les risques.

Il faut savoir que si vous brulez des résineux, du bois humide ou si vous avez une utilisation trop au ralenti, de votre appareil de chauffage, vous fabriquez du bistre dans le conduit et celui-ci peu s’enflammer, dans le pire des cas au bout de trois semaines.

 

Prenons le cas d’une conduite en inox pour un poêle à bois et réalisons le ramonage.

Vous ne savez pas comment vous y prendre pour le faire vous même ? Suivez ces conseils.

 

  • Difficulté : Pouvoir monter sur votre toit, là où est la sortie du conduit de cheminée.
  • Ce qu’il faut : Un hérisson de ramonage. Votre hérisson serra en métal/acier si votre conduit est maçonné et sera en plastique/nylon si votre conduit est en inox de façon à ne pas le rayer et provoquer des « accroches » pour le bistre. Votre hérisson doit être adapté au diamètre de votre conduit.
herisson-ramoner-cheminee-poele

Un hérisson avec ses rallonges.. En nylon ou en acier.

 

ramoner-conduit-cheminee-poele-1

Le ramonage est très important pour votre sécurité!

1- Montez sur votre toiture en profitant d’un journée sans pluie pour le pas glisser.

Vous pouvez même en profiter pour faire la maintenance de votre toit, vérifier s’il n’y a pas de tuiles cassées ou déplacés, et passez un coup de balais pour enlever les feuilles par exemple.

 

 

ramoner-conduit-cheminee-poele-2

Les sorties inox sont dotés d’une goupille.

2- Les sorties de conduits en inox ont des raccords de tubes avec des goupilles.

Enlevez donc la goupille pour le raccord vers le chapeau de ventilation.

 

 

 

ramoner-conduit-cheminee-poele-3

Enlevez le chapeau de toit.

3- Ouvrez maintenant l’anneau de maintient et déposez le chapeau de toit en le calant pour ne pas qu’il roule et fasse une longue chute.

 

 

 

 

ramoner-conduit-cheminee-poele-4

Le bistre, s’accroche sur les parois, il va falloir frotter.

4- Le bistre restant bien accroché, il faut réaliser le ramonage.

Il ne faut pas hésiter à ramoner plus souvent si vous utilisez également plus souvent votre appareil de chauffage.

 

 

 

ramoner-conduit-cheminee-poele-5

Utiliser le hérisson approprié pour votre conduit.

 

5- Commencer à ramoner en descendant et en remontant sur environ 20/30 cm tout en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Descendre un peu plus bas tous les 10 à coups et continuer ainsi.

 

 

ramoner-conduit-cheminee-poele-6

Mettre les rallonges seulement au besoin.

6- Ajouter au besoin une rallonge à votre hérisson.

Ne pas mettre plusieurs embouts dès le départ, vous vous embêterez plus qu’autre chose avec le ballant…

Continuer donc à ramoner jusqu’en bas.

 

 

ramoner-conduit-cheminee-poele-8

récupérer le bistre dans votre appareil de chauffe ou dans la fin du conduit servant de récepteur.

7- Redescendez du toit et récupérez dans votre poêle, insert ou cheminée ce que vous avez fait tomber dedans …

 

 

 

 

 

ramoner-conduit-cheminee-poele-9

Le Té tampon à 90° permet de vider facilement le bistre.

7bis- …ou récupérer le bistre dans le fond du premier coude derrière votre appareil formant un T et s’ouvrant vers le bas si vous en êtes équipé.

 

 

 

 

ramoner-conduit-cheminee-poele-7

Le bistre ressemble à du charbon traditionel.

8- C’est le bistre qui s’agglutine sur les parois des conduits, limite le tirage, étouffe le feu et peux s’enflammer.

 

 

 

 

Bon nettoyage et bonne saison de chauffe ;-).

 

Share.

4 commentaires

  1. Bonjour,
    Félicitations pour votre article très complet.
    Lors du ramonage de votre cheminée ou de votre poêle, pensez à protéger les alentours, en mettant une bâche et un récipient sous le conduit.
    Introduisez le hérisson (compatible avec votre installation)
    Grattez avec une brosse ou goupillon les parois.
    Videz le récipient et aspirez les débris de suie.

    Même si vous réalisez votre ramonage vous-même, pensez à faire vérifier votre travail par un professionnel pour obtenir un certificat de ramonage.
    En cas d’incendie, votre assurance pourra vous le réclamer.

  2. Merci pour vos explications. J’ai un insert et je chauffe au bois. Vous dites qu’il est obligatoire qu’il soit réalisé 2 fois par an. jusqu’à présent mon couvreur me le fais tous les ans, avec un contrôle de ma couverture. Mon assureur m’a dit que c’est une fois par an mais bon, c’était un jeune conseiller et je suis indulgent s’il s’est trompé. Alors qui je dois croire lui ou vous ?? Avez vous un texte de loi ?
    Cordialement

    • Bonjour,

      Pour les assurances: c’est celon votre contrat, normalement c’est une fois minimum par an.

      Dans la réalité : si vous ne vous chauffez qu’au bois et d’autant plus si votre conduit à des coudes ou dépasse les 5m de longueur, il vaut mieux le faire deux fois afin d’éviter les problèmes !

      Je conseil donc un ramonage par un professionnel pour avoir le certificat de ramonage pour les assurances… Et de faire en cours de saison de chauffe, un autre ramonage personnel pour faciliter le tirage, et ainsi bien chauffer sainement.
      😉

  3. Normalement en cas de problème et d’incendie ce sera a votre assureur de prouver que c’est un incendie lié à un défaut d’entretiens de la cheminée… et puis votre « certificat de ramonage » dans ce cas ne le gardez pas chez vous !

Leave A Reply